Présentation exclusive de FFXIV aux médias français : compte-rendu

Maintenant que l'interview avec Hiromichi Tanaka n'a plus aucun secret pour vous, nous allons vous en dire plus sur la présentation exclusive aux médias français de la version bêta de Final Fantasy XIV, précédant notre rencontre avec M Tanaka, et à laquelle nous avons assisté. Quelques informations croustillantes sont au rendez-vous !

Des images seront intégrées par la suite

Arrivés à l'hôtel Warwick à 11H, et une fois franchie l'entrée de la salle de projection, nous avons été agréablement accueillis par différents membres de l'équipe Square-Enix, tous très sympathiques et professionnels, et avec lesquels nous avons eu l'occasion de faire légèrement connaissance.

De plus, ils nous ont judicieusement fourni un dossier de presse afin d'introduire d'une manière globale le jeu aux moins informés d'entre nous, et dans lequel une information qui ne peut que vous intéresser s'est glissée. En effet, il y est clairement écrit qu'il y aura un système de "traduction automatique"...

Ensuite, à 11h15, premier aperçu du jeu sur un écran de grande taille ! Pas de doutes, la version alpha est derrière nous, la bêta est tout juste magnifique et très fluide en comparaison. En plus de cet écran, deux postes informatiques étaient disponibles pour permettre de tester le jeu mais le planning serré de la présentation nous en a empêché car à 11h20 se préparait déjà la démonstration de Final Fantasy XIV.

A 11h30, tandis que la salle attendait impatiemment la présentation qui se fignolait, nous avons pu remarquer qu'il sera possible de configurer le jeu dès sa version bêta, que cela soit au niveau des graphismes ou bien encore des manettes, ce qui est globalement une bonne nouvelle.

Enfin à 11h40, l'introduction à la version bêta du jeu commença, et même si nous n'avons rien noté de nouveau au début, il était intéressant de voir que, mis à part l'entrée des nom et prénom de l'avatar, la création de personnages s'est entièrement effectuée à la manette, et surtout de constater que le client était intégralement en français !

La première partie de la démonstration concernait bien évidement la création de personnages avec en guest star Tartampion Blabla, Lalafell de son état, créé par le présentateur pour l'occasion. Cette création sera certes un peu limitée dans la version bêta afin de garder de la nouveauté pour la sortie du jeu, mais elle permettra déjà de choisir certains éléments poussés de personnalisation tels que la date de naissance mais aussi la divinité protectrice qui influera sur le personnage via des points de connivence (ou de faveur), obtenus en accomplissant certaines choses. Lesquelles? De quelle manière? Mystère...De plus, nous avons appris que selon l'orientation ethnique des personnages (Roegadyn du Feu et de la Mer par exemple), leur personnalisation était légèrement différente.

A présent, au tour de l'introduction au jeu! En fait, étant donné que la bêta se déroule exclusivement dans les environs de Limsa Lominsa, elle est identique à celle que nous avons pu voir dans le Benchmark, et bien entendu dotée d'un doublage en anglais et de sous-titres en français pour le client qui nous intéresse. Par ailleurs, en attendant le chargement de l'introduction, notre conférencier nous a expliqué qu'ils ont essayé d'incorporer le moins de scènes pré-calculées possibles, et cela afin de donner une meilleure immersion au joueur par l'intégration de son personnage dans chacune des cinématiques. Aussi, dans le cas particulier des cinématiques introductives au jeu, elles seront différentes pour chacune des villes de départ.

Suite à cela, il était temps de découvrir le système de combat, et pour notre plus grand bonheur ce n'est pas Tartampion qui s'en chargera cette fois ci, mais deux personnages dont le niveau et le rang étaient au maximum (niv. 40), un Gladiateur que l'on peut fortement considérer comme étant un Tank, et un Occultiste qui, je cite «se rapproche d'un Black Mage, d'un Mage Noir ».

Mais avant de dégainer l'épée, une petite visite de la ville s'impose. Certes elle était rapide, mais nous avons pu découvrir le port de Limsa Lominsa qui, comme toutes les autres plateformes de transport était fermé jusqu'à présent. A ce sujet, le présentateur nous a assuré qu'elles seront ouvertes dès que nécessaire, et qu'il sera également possible de monter à bord d'un Airship !

Par ailleurs, la petite ballade dans Limsa Lominsa a permis de nous introduire le système de Servant. Ainsi, il sera possible de placer votre Servant à un des étals du deuxième marché couvert (le premier étant dédié à l'achat auprès de NPCs de consommables), et ils servirons de vendeur et d'inventaire surnuméraire même lorsque vous êtes hors-ligne, avec une restriction à une durée de 24h maximum pour la bêta. Et à ceux qui en douteraient encore, le présentateur confirme que pour le moment, il n'y a pas d'Auction House d'intégré.

Cela expliqué, nous passons aux Mandats de Guilde qui ont été légèrement plus détaillés, cette fois-ci avec la précision qu'ils apporteraient une fois accomplis, expérience, récompenses et réputation. Finalement, l'équipe formée par le présentateur et son acolyte s'est attaquée au Mandat de Guilde de bas niveau "Megalocrabe", dans lequel les deux personnages niveau 40 s'y sont donnés à coeur joie.

Durant le déroulement de ce dernier, nous avons pu percevoir que la barre de TP allait jusqu'à 3000, et que le style de jeu d'un Gladiateur était très orienté vers le tanking, avec des techniques telles que "Phalange" qui attirait l'attention des ennemis vers vous, "Attaque circulaire" qui était une attaque à Zone d'Effet ou encore "Lotus Rouge II" qui ressemblait beaucoup à une certaine technique de Final Fantasy XI...


De plus, en combat, les debuffs reçus par le joueur sont affichés directement sur l'écran sous forme de texte accompagné d'une icône, qui flottent un léger instant sur votre personnage afin que vous puissiez bien visualiser le fait que vous avez été touchés par un effet néfaste.

Enfin, Ils ont réussi tant bien que mal à compléter leur mandat qui s'achève sur une fanfare victorieuse qui est très certainement familière à tous les joueurs de Final Fantasy.

Attendez ce n'est pas fini ! Car à la fin de cette démonstration qui a duré une bonne heure, il y a eu une séance de questions posées par les journalistes présents et accompagnées, parfois, de réponses révélatrices, que nous vous invitons à découvrir ci-dessous:

Q: "Vous aviez dit à l'instant qu'il faut faire très attention aux Bombos puisqu'ils vont "aggro" à la vue, mais pourquoi est-ce qu'ils n'ont pas aggro ?"

R: Le système d'aggro est bien présent, la différence étant simplement que la présentation s'est faite avec des personnages de très haut niveau et qu'elle se déroulait dans une zone de bas niveau, donc il n'y a pas eu d'incident. Cependant, ce système est assurément bel et bien présent.

Q: "Est-ce que le timing influence sur les récompenses à la fin d'un mandat ?"

R: Il y a un tableau récapitulatif lors de l'accomplissement d'un mandat, listant les récompenses obtenues et le temps que cela a pris. Nous avons eu confirmation que selon la difficulté choisie et le temps passé à accomplir la quête, les récompenses seraient différentes.

Q: "Est-ce qu'il y aura des "raids" prévus ?"

R: Des donjons instanciés ont été prévus et la question du PvP a été très rapidement effleurée en nous précisant que cela n'était pas exclu, mais qu'il s'agissait d'une idée lointaine. Pour l'instant, ils travaillent sur un format de 18 personnes maximum dans un groupe comme dans Final Fantasy XI, mais selon les retours des joueurs, cela pourrait changer.

Q: "On se rappelle sur Final Fantasy XI que l'on se battait souvent pour avoir de l'équipement, notamment avec ce système de "Notorious Monster" ou plutôt "Monstre Célèbre", est-ce que ce système sera de nouveau présent ?"

R: Oui, mais rien d'autre n'a été précisé si ce n'est qu'il se pourrait qu'ils travaillent à optimiser les temps de réapparition des monstres. 

Q:    "Sur Final Fantasy XI, nous avions parfois du mal à leveler à cause du fait qu'il y avait assez peu de spots d'XP... est-ce que vous avez déjà des solutions à ce sujet ?"

R: Il s'agit en fait de travailler le temps de réapparition des monstres et de faire en sorte qu'il n'y ait pas que quelques spots d'XP dans une zone, mais  une zone remplie de spots d'XP. Une fois de plus, cela dépendra du retour des joueurs pendant la bêta test, s'ils estiment que le leveling est trop pénible ou si au contraire, il est confortable.

Q: "A propos des stratégies, pouvez-vous nous éclaircir ?"

R: Les stratégies sont, grossièrement, un système de "Skillchaining" et de "Magic Bursting" comme dans Final Fantasy XI. Cependant, elles permettent de lister les techniques qu'il faut utiliser au groupe entier et dans quel ordre le faire afin de simplifier l'organisation.
Lorsque les techniques sont utilisées dans un certain ordre, il se déclenchera ainsi des effets spéciaux... à vous de les découvrir !

   Q: "Au sujet du craft, est-ce qu'il sera possible de monter tous les métiers au niveau maximum contrairement à Final Fantasy XI ? Et si oui, le fait de payer 3 euros par personnage jouable supplémentaire est-il une sorte de message voulant dire qu'un seul avatar est suffisant?"

R: Pour l'instant, oui, tous les artisanats peuvent être montés au niveau maximum sur un seul personnage car le principe du jeu est basé sur "l'Arsenal", qui permet de permuter entre chaque rôle (craft compris) en changeant d'arme. Cependant, pour des questions d'équilibre, au sujet de l'artisanat, tout avoir au niveau maximum pourrait être revu. En ce qui concerne le coût supplémentaire, il serait en effet légitime de penser à une forme de dissuasion, mais cela peut aussi relever d'une stratégie commerciale ou encore d'une volonté de diminuer les charges des serveurs.

Q: "La phase bêta de FFIXV s'annonce relativement courte, est-elle vraiment dédiée à aider les developpeurs à améliorer le jeu via les retours des testeurs ou est-ce purement commercial comme cela se fait couramment dans le monde du MMO?

R: Bien entendu, on ne peux nier l'aspect marketing de toute bêta, mais vous pouvez être assurés que la bêta de FFXIV est une vraie bêta, et que les retours des testeurs seront primordiaux.

En finissant sur cette dernière réponse, le présentateur nous a confirmé qu'il a vu changer le jeu énormément de fois entre la première version et la version actuelle (bêta). Ainsi, rien n'est vraiment fixé, tout dans une certaine mesure pourrait changer.


Remerciements au staff Square-Enix France et Londres pour la présentation de Final Fantasy XIV, et leurs réponses aux questions posées, et à Tsuki-kun pour la qualité de ses notes et de leur restitution.

Réactions (42)


  • En chargement...

Que pensez-vous de Final Fantasy XIV Online ?

374 aiment, 77 pas.
Note moyenne : (474 évaluations | 67 critiques)
8,4 / 10 - Très bien
Evaluation détaillée de Final Fantasy XIV Online
(351 évaluations détaillées)

Evaluer ce jeu

738 joliens y jouent, 1209 y ont joué.