• Afficher les critiques précédentes
  • 13 sept. 2010
    /!\ Cette critique a été rédigée avant la sortie du jeu et il y a plus de 7 ans.
    13 personnes sur 23 ont trouvé cette critique utile.
    Je viens de tester la bêta hier avec un ami. Pour référence, j'ai joué à FF11 pendant quatre ans, j'ai été fan. Je découvre FF14, et puis là : Gros étonnement, aucun didactitiel pour aider les joueurs, rien pour les guider, rien pour leur apprendre à se déplacer, à manier leur personnage, à se servir de leurs sorts, leurs compétences, comment se servir du menu. Aucun point de repère. Sérieux, je me suis vite demandé après la cinématique d'intro du personnage ce que je devais faire.

    Le gameplay est Moyen, le déplacement ça peut encore aller, sauf que la manette est meilleure que la souris car plus intuitive. C'est honteux de devoir cliquer à 2 fois pour cibler le monstre, et de frapper au clic chaque coup pour taper... Puis quand le monstre part sous terre, hé bien devinez quoi ! il faut recliquer sur le monstre deux fois en s'y prenant correctement ! Pfff enfin. Tout ce que je vois c'est que ce jeu se casse un peu la figure et c'est bien dommage. Il reste 15 jours, voire un peu moins, pour recevoir les joueurs. Ne comptez pas de rectification, ceci est une bêta publique et commerciale pour faire découvrir leur jeu qui a tant besoin d'être revu. Je connais déjà pas mal de fan de FF14 qui ont annulés leur commande après avoir vu se que donnait la bêta privée et la bêta publique. Pour ma part, je vais attendre encore un peu avant de le commander, et encore... [... ]
    13 personnes ont trouvé cette critique utile.
  • 31 août 2013
    /!\ Cette critique a été rédigée il y a plus de 4 ans.
    21 personnes sur 33 ont trouvé cette critique utile.
    Par Avatar de Emulord
    Final Fantasy XIV : A Realm Reborn est assurément un MMO sur lequel je passerai de longues années. Ceux qui me connaissent un peu via YouTube s'en doutent un peu, bien sûr, mais ce qui m'a conquis en premier lieu, c'est avant tout de retrouver un univers à la direction artistique proche de celle de Final Fantasy XII, et inspiré d'à peu près tout ce qui a bien pu exister dans la série jusqu'à présent.

    On évolue sereinement dans des décors magnifiques, grâce à une optimisation du gameplay pour jouer au clavier/souris comme à la manette.
    La maniabilité de cette dernière en a fait peur à plus d'un, qui n'ont pour le coup pas osé l'essayer, alors qu'elle est aussi plaisante pour du jeu détente qu'en combat ardu contre une dizaine de cibles, pourvu qu'on ait correctement configuré ses commandes.
    Cela demandant de jeter un oeil à la multitude de paramètres désactivés par défaut, en attente de personnalisation par le joueur, et pourtant d'une aide cruciale dans les situations périlleuses.

    Le jeu et son scénario en lui-même sont très addictifs, alors que les quêtes de bas niveau sont d'une linéarité et d'une banalité déconcertantes. Mais il y a quelque chose qui fait qu'on y reste et qu'on veut voir la suite, c'est toujours bon signe. Je suis en expectative permanente de tomber sur une nouvelle quête doublée (en Français, qui plus est) , somme toute assez rares.

    Là où mon avis pourra faire polémique, c'est que je trouve le système de combat assez peu surprenant et très bien adapté dans l'univers FINAL FANTASY. Je n'ai pas le souvenir d'un FF numéroté aux combats survitaminés -- le XV sera sûrement l'exception, mais ce n'est pas la question --, et ce n'est pas ce que j'attends d'un MMO de manière générale. Je comprends qu'aujourd'hui, il faut que tout aille toujours plus vite, mais j'apprécie a contrario les combats pêchus sans trop en faire que X|V propose en solo les 15 premiers niveaux (ça devient déjà plus compliqué de prendre son temps en instance de haut niveau).

    J'attends beaucoup de ce FF, et surtout de tout ce qui ne touche pas au combat en fin de compte, même si ça reste le nerf de la guerre, puisqu'il est au cœur de l'histoire. J'entends que si un combat au service de l'histoire est jouissif, faire le même combat en boucle pour de l'équipement m'intéresse déjà beaucoup moins.

    Je m'arme en fait de patience pour tout le contenu social d'interaction entre joueurs, prévu à l'implémentation pour un peu plus tard. Pas que je cherche un FFX|V : Second Life, mais j'apprécierais assez d'avoir une vie en dehors des affrontements. Ce sera une consécration si tout cela se voit ajouté rapidement via un patch, en sus de l'immobilier (housing) déjà disponible.

    Allez, pour expliciter pourquoi un point a disparu, et mettre fin à cet avis, Square Enix n'a pas tenu une promesse qu'ils ont faite depuis bien avant l'arrêt de la v1 : la suppression de la latence logicielle. Elle est bien plus élevée que dans la plupart des jeux de ce genre (3 à 5 fois) , et cela se ressent pas mal sur beaucoup d'aspects du jeu.
    Le tout reste réactif, mais l'on ressent aisément toute la lourdeur de la communication entre client et serveur quand il faut lancer un sort, esquiver une attaque de zone, recevoir des dégâts de chute, etc. Pas sûr que l'investissement dans de nouveaux serveurs ait changé énormément de choses, d'autant que comme la plupart des MMO, X|V a connu un pré-lancement pour le moins... Chaotique, en termes d'erreurs et de périodes de maintenance, et les erreurs de connexion perdurent au moment où je (re-) rédige cet avis.

    Néanmoins FFX|V est un jeu à mettre en toutes les mains et à au moins essayer un mois pour voir si l'on est séduit, un code de l'édition digitale comme physique (PC) se moyennant pour à peine plus d'une dizaine d'euros sur le Web, pourvu que l'on sache où chercher.
    Publié le 30 août 2013 à 02:22, modifié le 31 août 2013 à 18:38
    21 personnes ont trouvé cette critique utile.
  • 9 déc. 2011
    /!\ Cette critique a été rédigée avant la sortie du jeu et il y a plus de 6 ans.
    13 personnes sur 21 ont trouvé cette critique utile.
    Par Avatar de Zilke
    Jouant depuis la bêta, je suis déçue par les critiques de ce jeu, que ce soit par des joueurs ou des professionnels.
    Son seul défaut à vrai dire, c'est de ne pas suivre la politique du copiage de WoW et de faire un wow-like facile d'accès. D’ailleurs, dès la bêta, les gens n'ont cessé de réclamer des modifications pour en faire un wow-like plutôt que de se prendre en mains pour apprendre à y jouer.
    Ancien des MMO (depuis T4C, EQ, DAoC, EVE... ) , la prise en mains ne m'a pas paru difficile. Oui elle n'est pas optimisée souris/ clavier. Mais l'utilisation clavier est extrêmement simple. Cinq minutes pour lire les informations et ça marche sans problème.

    Un point fort du jeu est sa grande liberté. Il y a une quête principale (l'épopée) , mais vous faites ce que vous voulez, vous montez votre personnage comme vous l'entendez, chaque classe au niveau que vous voulez et vous mélangez les compétences pour faire votre propre classe à vous.

    Mais le manque de course à l'armement et de donjons instanciés semble en refroidir beaucoup. Un peu comme un Eve Online où on est libre de jouer sans objectif final - mais ici pas de PvP.

    C'est un monde riche où chacun peut jouer à son rythme et y faire ce qui lui plait. Les amateurs de course au stuff sont forcément déçus. Si vous en avez l'occasion, essayez-le - vraiment, faites l'effort de lire la notice et de jouer plusieurs jours.

    Pour terminer, je dirais juste une dernière chose : beaucoup de gens en parlent - même chez les pro - sans avoir visiblement vraiment essayer. Je me rappelle d'un certain magazine qui disait en faisant le point six mois après la sortie du jeu qu'on ne pouvait pas soigner un autre joueur en quête si on était pas dans le même groupe... Chose que l'on pouvait au contraire faire dès la bêta ouverte et qui n'a jamais été enlevé !
    13 personnes ont trouvé cette critique utile.
  • 27 déc. 2013
    /!\ Cette critique a été rédigée il y a plus de 4 ans.
    19 personnes sur 31 ont trouvé cette critique utile.
    C'est simple, quand je me suis inscrit à la bêta de FF14 c'était par curiosité. J'avais du mal à croire que l'on puisse faire renaître un jeu de ses cendres encore fumantes. En d'autres termes, je m'attendais à jouer gratuitement quelques jours, histoire de dire "J'y étais, c'était naze, j'y suis plus. " [... ] Mais ça c'était avant... de plonger en Eorzéa !


    - Mes premières impressions lors de la Bêta Playstation 3

    Lors de la création de mon premier personnage je n'ai pas été fasciné par le character design. Il faut avouer que pour l'instant les personnages se ressemblent un peu tous. Mais est ce vraiment un problème ? Je me souviens de mes premiers pas aux débuts de WoW. On était tous des clones et ça ne gênait personne. Là, on a quand même pas mal de possibilités.

    Dès les premières minutes de jeu j'ai fait deux constats : d'abord ce jeu est une claque visuelle. Il est somptueux. Ensuite, on n'a pas l'impression de jouer à un MMO mais bien de démarrer un véritable épisode de Final Fantasy. Et cette impression me sera confirmée tout au long de ma progression, mais j'y reviendrai plus loin.

    J'ai testé quelques jours le jeu qui n'était pas exempt de défauts. J'ai fait des retours sur le forum des testeurs, et quelle ne fut pas ma surprise lors de la phase suivante de voir à quel point les développeurs étaient à l'écoute de la communauté. La majeure partie des défauts cités par les testeurs avaient été corrigés ou étaient en passe de l'être. A partir de là j'ai commencé à me dire que ça sentait plutôt bon !

    J'ai donc acheté le jeu, mais sur PC. La version PS3 m'a posé un problème de taille : la grosseur des éléments de l'ATH. En clair je n'arrivais pas à voir mon personnage qui était recouvert par les éléments d'interface. Je sais que depuis ils ont réglé le problème mais je n'ai pas eu la patience d'attendre.


    - Le début de mon immersion dans le jeu.

    Je passe les débuts catastrophiques à cause du trop grand nombre de connexions, les files d'attente interminables. Visiblement je n'étais pas le seul à penser que le jeu ne marcherait pas. Les développeurs eux-mêmes avaient prévu des serveurs trop petits qui n'ont pas pu faire face à l'énorme affluence. Une fois de plus les développeurs ont réagi et aujourd'hui tout est rentré dans l'ordre.

    En prenant en main la version PC je n'ai eu quasiment que de bonnes surprises. Pour faire simple j'ai pris une bonne claque ! Visuellement c'est une bombe atomique. Il m'arrive de m'arrêter juste pour regarder un coucher de soleil ou me faire hypnotiser par les orages. Vous l'avez compris, les effets météo sont particulièrement réussis. Tout simplement sublimes !

    Côté animation et gameplay on est dans le haut de gamme et le sophistiqué. Pas de panique, le joueur est littéralement pris par la main par un tutoriel très complet et omniprésent (il peut s'enlever si vous l'avez déjà fait) , qui vous aide à prendre en main le bébé.

    Alors pour les habitués des MMO, les premières heures de jeu paraîtront un peu rébarbatives, car il faut bien le reconnaître, les quêtes bas niveaux sont très basiques. Mais alors après... oh la la !


    - Le jeu révèle son potentiel.

    Comme dans un Final Fantasy classique, le jeu met du temps à révéler son potentiel. Et quel potentiel ! Plus on avance et plus on découvre de nouvelles possibilités : dès le niveau 11 on découvre qu'on peut apprendre toutes les classes et tous les métiers avec le même personnage.

    Puis on découvre sa chambre, dans laquelle on peut entreposer son équipement et appeler ses servants, qui vont garder nos affaires et s'occuper de nos ventes d'objet. A partir du lvl 15 on découvre que pour suivre nos quêtes principales, celles qui déroulent l'histoire (l'épopée) , on doit jouer en groupe pour faire certaines instances. Un outil de recherche de partenaire a été implémenté et on n'attend jamais plus de 30 minutes en étant DPS (5 minutes si on est healer ou tank). Au passage, les instances sont superbes et les jeux de lumière à tomber par terre.

    On découvre ensuite les grandes compagnies, auprès de qui on doit monter en réputation pour obtenir des équipements spéciaux et qui seront notre faction PVP.

    Parfois on croise des personnages d'anciens jeux de Final Fantasy (je n'en dirai pas plus pour ne pas spoiler).

    Et à partir du niveau 44 (pour l'instant il y en a 50) les choses commencent à se corser. Les donjons sont tout sauf une promenade de santé, affronter les boss nécessite une véritable stratégie et du sang froid... Ah que c'est bon de retrouver un peu de difficulté dans un MMO !


    - La première mise à jour.

    Elle a eu lieu il y a deux semaines. Je venais juste de passer lvl 50 donc je n'ai pas encore profité de tout le contenu mais d'après les membres de ma guilde il y a de quoi faire.

    Mais j'ai quand même pu voir qu'une fois de plus les développeurs étaient à l'écoute. Ils ont fait le nécessaire pour que le lag, omniprésent aux heures d'affluences, soit éliminé. Les samedis soirs il était difficile de jouer correctement et maintenant ce n'est plus qu'un mauvais souvenir. Les choses iront encore mieux le jour où ils ouvriront des serveurs en Europe (on joue sur des serveurs canadiens).

    L'épopée qui s'achevait d'une manière spectaculaire au niveau 50 a été prolongée, des nouveaux donjons, des nouvelles factions auprès desquelles il fait monter sa réputation pour avoir des équipements spéciaux, du PVP... J'en passe, cette mise à jour est énorme. Et je ne pourrai pas en profiter tout de suite car j'ai encore tellement de choses à faire, moi qui viens d'arriver au niveau 50 !

    CONCLUSION

    Je faisais la bêta par curiosité, et aujourd'hui, cinq mois plus tard, je suis toujours sur le jeu et j'ai l'impression de n'en avoir découvert qu'une petite partie. Je vais de surprise en surprise et d'émerveillement en émerveillement. La difficulté relative de ce titre et son exigence font que la communauté est assez mature. [... ] Quel plaisir de jouer entre personnes agréables ! On joue dans toutes les langues, mais si vous voulez trouver des français, sachez que la plupart sont sur le serveur Moogle.

    J'ai lu sur ce site qu'après sa période de lancement, non seulement FF14 ne perdait pas de joueurs mais qu'il en gagnait 100 000 nouveaux par mois. Ça se voit, le monde est très vivant et on ne met jamais longtemps à trouver de l'aide quand on en a besoin. Je ne sais pas combien de temps je vais rester sur FF14, mais à ce jour c'est une des plus belles réussites qu'il m'ait été donné de voir depuis que je joue aux MMO (et j'en ai fait un paquet). Si les développeurs continuent d'être aussi efficaces quelque chose me dit que je vais encore passer un bon moment en Eorzéa.

    Un grand bravo aux équipes de Square Enix qui a réalisé un véritable miracle en ressuscitant ce jeu d'une aussi belle manière !
    19 personnes ont trouvé cette critique utile.
  • 2 janv. 2011
    /!\ Cette critique a été rédigée avant la sortie du jeu et il y a plus de 7 ans.
    11 personnes sur 18 ont trouvé cette critique utile.
    FFXIV a véritablement défrayé la chronique, aussi bien dans le monde du MMO que dans le monde du jeux vidéo.
    Défrayé la chronique car jamais un MMO tiré d'une grosse licence n'avait obtenu de si mauvaises notes "générales", mais c'est aussi le monde du jeux vidéo tout entier qui trembla de ces notes, car il s'agit tout de même d'un "Final Fantasy" numéroté !

    Deux mois après le lancement pourtant, le jeu se retrouve jouable, et agréable.


    La critique principale faite à FFXIV était son interface, ralentie, pas intuitive et surtout... ralentie ! (oui c'est voulu la répétition).
    Aujourd'hui, après deux mises à jours, l'interface reste peu intuitive certes, mais ne subit plus aucun ralentissement ni chargement, aussi bien dans l'inventaire (enfin trié) que dans la zone d'équipement. L'expérience en jeu change donc radicalement.
    Ajouté à cela Square Enix réduisant le nombre d'objets "+1+2+3", et augmentant le nombre d'emplacement disponible (en offrant un second servant aux joueurs, gratuitement) , on peut dire que des efforts considérables ont été fait !

    Le deuxième point sur lequel FFXIV a été grandement critiqué, c'est son contenu...
    Si aujourd'hui on ne note pas de grosses modifications à ce sujet, on peut toutefois dire que "y a du mieux". Oui, il y a du contenu end game (quelques boss) , et le scénario dévoilé au fil des rank est tout à fait acceptable et augure une histoire palpitante pour la suite. On note aussi l'ajout d'évènements in game, comme Noël ou encore la nouvelle année. Du "petit mieux", mais du mieux tout de même.

    La troisième grosse critique faites à FFXIV est son accessibilité... Cela commençait par la config demandée pour y jouer. Ici aussi des efforts ont été fait. Outre une optimisation du moteur graphique (réduisant les chutes de framerates) , on constate plus d'options graphiques, permettant ainsi aux "petites config" de jouer sans être obligées d'avoir une tonne d'effets visuels actifs. Bien sûr, une "grosse config" est toujours nécessaire, mais moins élevée qu'auparavant.

    La dernière grosse critique faites à FFXIV est son système économique. Auparavant, on pouvait errer dans un quartier servant durant des heures à inspecter des servants (pnj vendeur) pour espérer y croiser un objet précis... sans jamais le trouver... Aujourd'hui, les fonctions de recherches simplifient grandement la vie. C'est non seulement un grand pas en avant, mais cela garde son côté intéressant car on est toujours obligé de fouiner un peu si l'on veux dénicher le meilleur prix.


    Que dire donc de l'évolution de FFXIV... Un mot : positive !
    Oui FFXIV reste perfectible sur bien des points, oui FFXIV n'est en rien la suite de FFXI et on s'attendait tous à bien mieux d'un jeu issus de la saga, mais en 2 mois, les avancées faites sur le jeu sont considérables, et le tout a été réalisé par l'ancienne équipe de développement. La nouvelle équipe se retrouve donc avec un poids lourd sur les épaules, celui de faire mieux que l'ancienne équipe, sans dénaturer l'identité propre à ce Final Fantasy hors norme, mais véritablement génial.

    (PS : le 10/10 est pour relever un peu la note moyenne, s'il fallait être objectif, je dirais qu'il mérite entre 7 et 8 sur 10. )
    11 personnes ont trouvé cette critique utile.
  • 31 août 2013
    /!\ Cette critique a été rédigée il y a plus de 4 ans.
    11 personnes sur 19 ont trouvé cette critique utile.
    Je n'ai pas participé à la bêta-test j'ai essayé le jeu en l'achetant sur PS3. J'y joue donc depuis sa sortie et je n'ai eu encore que très peu de point négatif.

    Je commencerais par l'outil de création de personnage. Vous avez donc 5 races différentes, toutes compatibles avec les différentes classes donc vous êtes vraiment libre de votre choix. L'outil de création de personnage est des plus abouti je trouve pour ma part c'est un mélange complexe et simple à la fois pour ne pas devenir non plus trop lourd avec des tas d'améliorations qui nous feraient passer vingt ans sur un personnage. Vous avez la possibilité de choisir la couleur de cheveux de votre personnage, ses mèches si jamais vous voulez lui en mettre, sa coupe de cheveux bien entendu. Vous pouvez choisir sa musculature, sa grandeur (petit ou grand) , la couleur de sa peau, l'épaisseur de ses lèvres et son type de qualité (incolore, colore, translucide). Même la voix de votre personnage peut être personnalisée. Par la suite l'outil de création de personnage vous proposera de choisir la divinité que vous souhaitez vénérer et le jour de la naissance de votre personnage (il y a de grandes chances que ce soit pour avoir des cadeaux d'anniversaires par la suite) et enfin après tout ceci vient le choix de votre classe. Sachez que votre choix de classe n'est pas définitif sur FF14 dès le niveau 10 vous avez la possibilité de vous rendre dans les guildes de classes et apprendre leur art pour le devenir à votre tour. Cela offre à votre personnage une grande personnalisation puisque qu'en prenant d'autres classes vous avez la possibilité de mélanger vos sorts avec vos autres classes existantes, faisant de votre personnage, un personnage aux capacités uniques.

    Le graphisme du jeu sur PS3 est magnifique, mais je dois quand même éclaircir certains points. Compatibilité HDMI obligatoire pour avoir un confort de jeu optimal donc si vous comptez acheter le jeu et que vous n'en avez pas un de câble HDMI, filez en acheter un car sinon le graphisme est catastrophique. Je rajoute aussi qu'il ne faut pas écouter ce qu'on dit sur la version PS3 qui est soi disant injouable, je ne joue que sur PS3 et la configuration de la manette est très intuitive et le fonctionnement est plus excitant que sur un clavier, on est beaucoup plus pris dans le jeu sur PS3. Il vous faudra juste un certain temps d'adaptation qui sera vite pallier avec quelques heures de jeux et de l'entraînement, faut apprendre à être rapide et vif. Vous avez de toute façon la possibilité de configurer votre manette et le jeu si jamais certaines choses ne vous conviennent pas.

    L'histoire du jeu est immersive c'est-à-dire qu'elle est tellement prenante qu'on a l'impression d'y être avec notre personnage. Personnellement, elle me fait rêver et c'est digne d'un final fantasy. Cela faisait extrêmement longtemps qu'un MMO ne m'avait pas rendu accro comme ça, j'ai l'impression que l'univers, l'ambiance tout autour de votre personnage, de l'histoire du jeu est là pour nous droguer et nous faire jouer encore longtemps. Même en se prenant des raclées et en crevant, on est pas dégoûté de reprendre et de recommencer. L'histoire se déroule là où votre personnage commencera son aventure donc soit Limsa, soit Ul'dah ou Gridania (Le choix se fait en fonction de votre classe). Le jeu est poussé à un tel point que les voix sont traduits dans la langue du client par moment, on entend les voix que dans les passages importants pas pour les quêtes anodines hein.

    Je voudrais aussi souligner le fait que la communauté est très mature. Que cela m'a fait un véritable choc de voir que tout le monde a une certaine maturité, une certaine façon de bien écrire et qu'il n'y a pas des espèces de kikoolol de 10 ans et demi qui viennent faire n'importe quoi dans un jeu et pourrir l'ambiance. Je précise aussi pour les futurs acheteurs que les serveurs sont européens donc sur un serveur il peut y avoir des allemands, des français, des anglais mais, qu'il y a tout de même une fonction de traduction pour vous aider à vous faire comprendre. Toutefois, les français ont leur nid qui se trouve sur le serveur Moogle. Je le dis car ça permettra d'unifier la communauté francophone !

    Et ne pensez pas que le jeu il est vide et qu'on croise personne, j'ai jamais vu un jeu aussi blindé. Il est tellement blindé qu'actuellement certains serveurs sont fermés pour attirer les gens sur d'autres serveurs. Je termine mon avis tout de même sur un petit point légèrement négatif mais pas trop grave non plus : L'outil de mission qui est la fonction automatique pour vous permettre d'aller en donjon, le temps d'attente est assez long pour les DPS alors je vous recommande de commencer le jeu avec un Tank ou un Heal pour avancer plus rapidement dans l'épopée.
    11 personnes ont trouvé cette critique utile.
  • 17 avril 2014
    /!\ Cette critique a été rédigée il y a plus de 3 ans.
    11 personnes sur 20 ont trouvé cette critique utile.
    - Critique MAJ le 17/04/2014 -

    Je joue à Final Fantasy XIV ARR sur PC depuis sa sortie, résultat des courses ? FFXIV ARR est un titre accrocheur, un très bon jeu !

    Très bien réalisé sur le plan graphique, sonore et gameplay "old school", il est à porté de tous. En effet, ce MMORPG propose une très bonne initiation aux débutants du genre. Soyez patient lors de vos 20 premiers niveaux qui seront simple mais laborieux avec des quêtes qui vous balade dans tout Eorza. Effectivement, c'est lors de votre rencontre avec le primordial Ifrit que Square Enix annonce la difficulté du jeu.

    Vous pourrez participez à énormément de donjons en cours de votre progression en plus des missions. Beaucoup de contenu PvE de haut niveau vous attendront dès le niveau 50 :
    - Primordiaux en mode Brutal,
    - Primordiaux en mode Extrême,
    - La Tour de Crystal,
    - Le Labyrinthe de Bahamut (étages 1 à 5 farmable depuis la 2. 2) ,
    - Le Labyrinthe de Bahamut (étages 6 à 9)
    - Instance en mode Brutal,
    - quota de mémoquartz martial (450/semaine).
    - Quête pour l'arme relique,
    - Quête pour l'amélioration de la relique zénithéene,
    - Housing de guilde,
    - carte au trésor,
    - etc...

    Malheureusement, le jeu souffre d'une chose qui est la base des MMORPG, le jeu en groupe. En effet, en dehors des donjons où un simple "Bonjour" et "Au revoir" est de rigueur, vous remarquerez que tout au long de votre aventure, votre progression se fera complètement seul. Square Enix ne pousse pas les joueurs à grouper et à jouer en groupe.

    Malgré des Link Shell dispensable servant qu'à donner quelques informations comme le pop des aléas d'Odin, de Behemoth ou faisant office de recherche de PU pour le Labyrinthe de Bahamut, l'aspect social est complètement à la ramasse.

    Hormis en Compagnie Libre (guilde) où la vie y fait bon vivre, il est dommage de voir qu'énormément d'élément en jeu poussent à jouer dans un roster fixe de 8, qui dit roster fixe dit des divisions dans une guilde, c'est à dire, des mini guildes dans la guilde. Malheureusement, beaucoup de guildes ont subit les conséquences des rosters fixes (bien sur d'autres non).

    Hormis faire des essais et avancer au Labyrinthe de Bahamut et pourquoi pas les primordiaux extrême, abandonnez l'idée de pouvoir jouer avec tous les membres de votre Compagnie Libre. Oui, en dehors de tout ça il y a des choses qui peuvent se faire en groupe mais soyons honnête, il n'y a aucun intérêt à le faire.

    La 2. 1 n'a pas été révolutionnaire, la 2. 2 en général un échec !

    Mais le jeu reste tout de même un très bon jeu. ; )
    Publié le 20 oct. 2013 à 19:53, modifié le 17 avril 2014 à 09:06
    11 personnes ont trouvé cette critique utile.
  • 27 août 2013
    /!\ Cette critique a été rédigée il y a plus de 4 ans.
    14 personnes sur 24 ont trouvé cette critique utile.
    Il n'y a pas à dire, le MMO de Square-Enix frappe fort en ces temps de crises où tous les mmo se ressemblent ou veulent ressembler à WoW.

    Le jeu a sa sortie été une vaste blague, mais revient sous un nouveau jour et il n'y a pas à dire, c'est incroyable le travail fait. Tout y est en passant pas le character design, les animations, les sorts etc. C'est du Final Fantasy pur et dur et enfin un jeu qui a une âme, une vie, avec un background énorme digne des opus précédents. Enfin bref, le jeu vient de sortir et il n'y a pas à dire pour l'instant, c'est que du bon.

    Pour l'instant, je n'ai pas trop testé les métiers etc. Mais le jeu ne manque pas d'immersion, la narration et la traduction sont très bonnes. Le tout est en français, chose que je reprochais à FF 11 qui lui n'était pas. Dommage car il était pas mal dans le lot.

    Pour ma note, si on avait le droit à des serveurs FR et non Euro, j'aurais mis 10/10. Mais hélas, le coup des serveurs euros avec les anglais qui nous insultent quand on sort un mot fr, ça devient lourd. Bref, pour ceux qui n'osent pas franchir le pas, allez-y, foncez !
    14 personnes ont trouvé cette critique utile.
  • 22 nov. 2010
    /!\ Cette critique a été rédigée avant la sortie du jeu et il y a plus de 7 ans.
    11 personnes sur 19 ont trouvé cette critique utile.
    En voilà une belle déception... De prime abord, on arrive et on est plongé dans Eorzéa, c'est graphiquement imbattable, impressionnable, ébouriffant, etc. Mais alors, dès qu'il s'agit de pendre le jeu en main, c'est une vraie catastrophe !

    Pas d'explication, tutoriel inexistant, utilisation de l'interface et map quasi incompréhensibles (au passage, je conseille vivement l'utilisation d'une manette pour ce jeu, au risque de galérer à outrance avec le clavier).
    Enfin quand après une bonne dizaine d'heures, on tient enfin à peu près le principe du jeu, mais qu'est-ce qu'on s'ennuie... D'incessants allers-retours pour faire du bash pendant de très longs moments afin d'arriver au niveau X (par forcément le suivant) qui finalement vous conduira vers la nouvelle quête et ainsi de suite. Quant aux métiers, là encore, il faut vraiment en vouloir et s'accrocher pour finir par comprendre le principe. Même au bout d'un mois de jeu, il y a encore beaucoup de zones obscures dans la prise en main globale de FF XIV pour nombre d'entre nous. C'est regrettable car on prend vraiment plaisir à parcourir les contrées et les villes de jour, de nuit, même sous la pluie, mais pas suffisamment pour passer de longues heures d'abandon devant l'écran.
    11 personnes ont trouvé cette critique utile.
  • 14 sept. 2013
    /!\ Cette critique a été rédigée il y a plus de 4 ans.
    32 personnes sur 62 ont trouvé cette critique utile.
    En introduction je précise que mon point de vue est celui d’un healer (mage blanc) 50, aussi stuff qu’il est possible de l’être actuellement (full clair obscur + arme épique) , avec Botaniste et Menuisier 50. J’ai donc eu l’occasion d’explorer pas mal de facettes du jeu, cependant rappelons qu’il s’agit d’un MMO et que tout est sujet à changement et évolution.

    Je me suis intéressé à ce jeu par hasard, n’ayant rien à me mettre sous la dent à la même période et ayant des bons souvenirs de la licence FF (j’ai joué du 7 au 10) , je me suis pris au jeu de la communication franchement au top durant les bêta privées.

    La première chose à savoir, si vous n’aimez pas WoW, vous êtes mal tombés. FFXIV ARR reprend 90 % des principes de WoW, y intègre bien sûr ses particularités, mais le fait est qu’il n’y a pas de sensation de nouveauté dans ce que vous allez faire.


    Les points positifs :

    - Les graphismes : Ils sont d’une qualité assez exceptionnelle pour ce style de jeu, je rajouterai même la direction artistique a fait un superbe boulot pour imaginer des décors magnifiques mis en valeurs par ces graphismes de grande qualité. Quelques regrets sur les personnages qui sont moins bien modélisés et sur les équipements en général qui sont bien souvent laids.

    - La bande son : On le connaît, on sait qu’il est bon, Nobuo Uematsu a récidivé ! C’est ce qui aide grandement à l’immersion.

    - L’immersion : On se prend vite au jeu, bon c’est un peu cliché, l’aventurier qui débarque et qui va sauver le monde car son destin de héros légendaire est tout tracé blablabla, mais ça fonctionne, au moins les 20-30 premiers niveaux car après on se rend vite compte que l’épopée (le nom de la trame de quête principale qui raconte l’histoire) s’essouffle vite, mais j’y reviendrai dans les points négatifs.

    - Le système de craft / récolte : Il y a franchement eu du travail là-dessus, même si ça reste très loin d’un Eve Online. On est obligé de réfléchir un minimum pour craft. L’utilisation de skills, de matériaux de haute qualité font du craft un style de jeu à part entière. Vous pouvez toujours lancer une série de 100 craft et afk pour les matériaux de base, mais cela ne sera pas intéressant pour monter les niveaux ou obtenir un objet HQ.

    - L’univers FF : Des noms qui solliciteront vos lointains souvenirs, des chocobos en monture (dont la musique a été massacrée par contre) , on se sent bien dans un FF.

    - Le système de job : La possibilité de monter toutes les classes sur un personnage et d’aller chercher des skill intéressants des autres classes. Malheureusement on se rend compte que les possibilités sont vite limitées et on regrette qu’ils n’aient pas approfondi cette bonne idée.


    Les points négatifs :

    - La simplicité : Si vous êtes un vieux roublard des MMO, soyons franc, du niveau 1 au niveau 50 pré-raid vous allez vous ennuyer. Tout est extrêmement simple, quêtes, donjons, on parcourt le jeu comme si l’on regardait un film, sans réel défi.

    - Le gameplay : Gros point noir, le gameplay est un des plus mou que j’ai eu l’occasion de voir. Les skills sont soumis pour la plupart à un GCD horrible, les boss vous envoient des fax 15mn avant de faire une aoe ou un skill. Pas de réel challenge, cela est certainement dû au portage PS3, où les joueurs ont besoin de plus de temps pour changer de cible, choisir le bon skill, etc.

    - L’épopée : Autant j’ai adoré certains passages, surtout les débuts en fait, autant la plupart du temps j’ai eu l’impression de regarder un épisode de Dora l’exploratrice. Mon dieu que c’est niais, vide et mal doublé. Les personnages qui font tous un emote joyeux kikoolol kawai tout en hurlant « ouiiiiii on va attaquer ! » , c’est à gerber. Le scénario de la V1 était bien plus intéressant selon moi. Là on dirait qu’on s’adresse à des gosses de 8 ans sérieusement. De plus l’épopée « épique « se résume souvent à aller cueillir des salade et les apportées à Marcel pour son diner du soir.

    - Les ALEA : Système d’évènements aléatoire en zone ouverte, ils ne représentent malheureusement aucun intérêt, aucune difficulté. Il s’agit là de « bus » pour rouler sur les mobs en spammant les sorts instant et aoe pour en tag un maximum. Et ils en ont fait l’outil de leveling principal et le plus rentable.

    - Le contenu HL : Les instances 50 sont pour l’instant d’une simplicité déconcertante. Ayant plusieurs années de PvE hl, aucun boss ne m’a surpris dans ce jeu, tout est très facile à comprendre, les stratégies se cernent au maximum en 2 essais. De plus une seule instance est actuellement intéressante en terme de loot (des tokens qu’on échange contre du stuff).

    - Rallonger la durée de vie pour masquer un manque de contenu : Les level designer se sont complètement loupé sur ce jeu. Il manque un palier entre le seul raid disponible et l’équipement maximum que l’on peut avoir. Résultat on ne peut pas avancer, non pas à cause de la difficulté, mais à cause d’une erreur de conception dans la continuité des paliers HL. Pour couronner le tout, on nous impose un bridage de 300 tokens / semaine ce qui oblige à farmer la MEME ET SEULE INSTANCE, pendant plusieurs semaines / mois pour être full stuff.

    - Un jeu non viable pour les structures PVE VHL : http : //forum. square-enix. com/ffxiv/threads/80152-GAMEBREAKING-Ability-moving-objects-delay-and-unresponsiveness- % 28affects-everybody % 29. Ce lien montre un grave défaut de conception qui je pense fera halluciner les amateurs de raids HM.

    En résumé, FFXIV est un jeu qui laisse un sentiment amer de déception. Passé l’euphorie du leveling, la découverte des zones, on se retrouve finalement avec un WoW-Like pour enfant de moins de 12 ans. C’est joli, c’est mignon, mais ça ne suffira pas à tenir une communauté en haleine en 2013. Il n’a pas la qualité d’un très bon MMO et à les défauts d’un mauvais RPG solo, cela rend le jeu en lui-même moyen. Rajoutez à cela un staff incompétent (soucis dans l’envoi des clés, soucis dans les capacités serveurs, erreurs de conceptions, serveurs EU basés en Amérique du nord) , et vous obtenez le savant mélange du mois gratuit puis au revoir. J’ai lu sur JoL il y a peu que SE mise tout sur le MMO pour se sortir de leur mauvaise passe (rappelons que la société va très mal) , je pense sincèrement qu’ils sont en train de se vautrer. De beaux patchs sont promis mais, on est plus en 2005, les joueurs n’attendent plus 6 mois un patch qui n’est même pas sûr d’être salvateur.

    Je mets la note de 6, sachant que par moments il s’approche des 5 et à d’autres moments des 6, 5. Cela reste selon moi pour 20€ une expérience sympathique, un jeu pour casual qui aime prendre son temps. Par contre sur le long terme il est impossible pour une structure PVE de s’installer sur ce jeu.

    PS : Je ne parle pas du PvP, il n’y en a pas.
    32 personnes ont trouvé cette critique utile.
  • 22 août 2015
    /!\ Cette critique a été rédigée il y a plus de 2 ans.
    1 personne sur 2 a trouvé cette critique utile.
    Bonjour, étant un joueur de l'époque de Square Soft, bien avant que Final Fantasy VII existe (et qui n'est pas mon préféré, en passant) , je voulais voir ce que Final Fantasy XIV valait en termes de MMO.


    Introduction du jeu (essai de 15 jours) :

    Honnêtement, ça donne pas envie au début, les quêtes sont très basiques et répétitives, en clair vous êtes un pigeon voyageur muni de grenades explosives. Bien que le scénario principal ne soit pas dénué d’intérêt, ce sont les quêtes qui n'ont pas de lien direct avec la plupart du temps (il y a des exceptions). On évolue à travers certes, mais souvent on ramasse des dents, du sang, des peaux, etc. Classique, mais inutile en terme de scénario et d'intrigue.  

    Le gameplay, quant à lui, fait plaisir, beaucoup d'idées qui évitent de perdre du temps :

    - Sauver son équipement de classe ainsi que le contenu des barres de raccourci en un clic.  
    - Switcher d'arme = changer de profession, un personnage peut toutes les maitriser (le niveau du perso est associé à la classe choisie).
    - ATH, que du bonheur, on peut organiser tous les éléments de l'interface et les placer comme bon nous semble.
    - Les macros, on va dire que un peu tout et n'importe quoi est faisable en macro, assignable à une touche dédiée.


    L'artisanat et la récolte sont intéressants, puisque c'est en vous équipant de l'arme associée à la classe d'artisanat/récolte que, équiper de compétences, vous allez fabriquer / récolter votre objet. Choisissant de vous diriger, tantôt vers la qualité ou l'assurance de réussir votre coup. C'est intéressant parce qu'on sens que l'on influence le résultat, on ne se contente pas de réunir les ingrédients et hop, on clique (quoique c'est aussi possible mais rapporte moins d'exp).

    Pour grouper, rien de plus simple. Par exemple, une fois débloqué un donjon, il vous suffit depuis n'importe où, d'ouvrir la fenêtre associée et de le choisir, ensuite d'après votre "trinité" (heal, tank, dps) , vous êtes assigné dans un groupe créé automatiquement par le système (en gros, tous les groupes sont en mode "balance"). Sans compter les "Aléa", missions spontanée dans les zones du jeu auxquels n'importe quel joueur peut contribuer sans grouper. Il y a aussi beaucoup à faire niveau carnets, bestiaires, missions de guilde, mandats, compagnies, etc. On ne s'ennuie pas.

    Les graphismes, ben, en fin de compte, si le jeu me prend, j'oublie les graphismes. Donc bon,  c'est beau, mais je ne vais pas choisir un MMO pour ces armures kikoo, mais plutôt pour son côté gameplay. On est quelques fois surpris de tomber sur un "mur invisible". Dommage que le jeu n'intègre pas la découverte et l'exploration des zones à la façon de GW2, par exemple pour nager, sauter partout...

    Du coup, on avance, on avance et on arrive vite au niveau 20 et à la fin des 15 jours d'essai.


    Achat du jeu + 30 jours de connexion gratuits :

    Là, on ne rigole plus ! Je zappe les textes indigestes et tiens "tes testicules de cochon volant" et voilà "ta soupe aux lentilles de charbon". Tuer ! tuer ! aaahhh ! Que c'est bon, en fin de compte de tuer après avoir écouté tous ces types (dont je ne me souviens plus le nom, ni pourquoi j'entame le dialogue avec eux).

    Hum, ok, je fais une pause pour allez au Gold Saucer, jouez aux cartes, grattez des billets, jouer au loto, courir avec mon chocobo. Tiens, d'ailleurs mon autre chocobo (ma monture, rien à voir avec le chocobo de course) , il faudrait voir pour l’équiper et le booster un peu. Je profite aussi de passer par Costa Del Sol, un événement gratuit et périodique qui permet d'avoir du skin bikini et autres trucs inutiles, qui me fait penser que je ne peux pas faire l'amour avec mon avatar et qu'il faut que j'appelle ma copine. D'ailleurs, c'est quoi ces femmes qui se baignent à 6-7 dans un bled paumé et qui, quand je m'approche, me balance dans le genre : "Tu viens nous rejoindre ? - On est peut-être trop nombreuses pour toi ? " o. o* Ça a peut-être un rapport avec les joueurs habillés en cuir qui sont affublés de titres du genre : le dominateur.

    Bref, j'ai fini mes 30 jours, je suis niveau 40 mage blanc, et niveau 15-26 sur d'autres classes. Envie de continuer, du coup j'en arrive à ma conclusion :

    FF XIV est un bon jeu, bien que classique dans son ensemble. Les idées se font sentir, bien plus que dans la plupart des MMO actuels. Mais comme la plupart des gens et quelque soit mon salaire, je réfléchis : FF XIV vaut-il la peine que je paie environ 12 euro par mois ? Oui, quelques mois, peut-être au-delà. Si vous n'êtes pas fan de la licence, je ne pense pas que vous irez plus loin.

    Sans abonnement, cela serait différent, mais le jeu le serait aussi, ainsi que la communauté. Personnellement, ayant des périodes ou d'autres activités prendront le dessus, je me vois mal géré un abonnement pour le end game (que je n'ai pas testé, rappelons-le). Je sais en tout cas qu'il faut farmer des objets pour des armures si on veut accéder à certains endroits (genre "minimum requis")  et que ceci est limité en quantité dans le temps. Ce qui veut dire jouer régulièrement pour rentabiliser l'abonnement ou ne pas le faire et avoir l'impression de payer pour rien. Sans compter le fait de farmer (et non jouer / s'amuser)  pour accéder au contenu du jeu, un paradoxe dont je me passerais bien.

    Pour conclure, 9, 90 euros pour la version PC = 45 jours de jeu. Si vous ajoutez votre temps d'essai, c'est un bon rapport qualité / prix pour un temps d'essai. Trouvez une compagnie libre après le temps d'essai si vous voulez continuer (guilde, pas possible en version d'essai). Au pire, vous prendrez le risque d'aimer ce jeu ou d'en garder un bon souvenir. ; )
    Publié le 21 août 2015 à 17:20, modifié le 22 août 2015 à 22:32
    1 personne a trouvé cette critique utile.
  • 22 nov. 2013
    /!\ Cette critique a été rédigée il y a plus de 4 ans.
    5 personnes sur 9 ont trouvé cette critique utile.
    Ce jeu revient de loin et sans compter une première sortie assez catastrophique [... ]. Maintenant si l'on prend ce MMO comme il vient. .

    Niveau musique, on a déjà un MMO où l'on n'a pas besoin de couper pour être pénard. Graphiquement de même, on est dans un univers bien FF. On ne compte même plus les innombrables clin d’œils à la série, je trouve ça sympa. Niveau apparences des personnages, on est dans le thème. Si vous cherchez du réalisme à 100 % , n'allez pas sur un FF [... ]. Au moins sur ce jeu, quand je joue tank, j'ai l'impression de jouer tank et non de faire un strip...

    Le dynamisme, question de goût, pour moi encore une fois c'est un style qui permet de rester dans l'univers de FF, et ça bouge bien assez. Ras-le-bol de se coltiner des MMO qui mettent en avant le soi disant dynamisme mais qui ne nous offre pas de gameplay. Parce qu'on nous permet de tout soloter, de jouer sans tank et sans heal, voire de supprimer la trinité. Ici c'est "mou" mais ça le mérite de garder l'essentiel. C'est un MMO, pas un beat'em all. Même si pour certains ça reste dans le classique, au moins on a des valeurs sures, les nouveautés dans les MMO en ce moment sont très loin d'être bonnes.

    Question artisanat, je salue le fait qu'enfin il soit cool... Voila une initiative sympa.

    Niveau quêtes c'est basique, pas très compliqué. Après c'est pas le pire qu'on est vu, puis au moins ça permet à des nouveaux de se faire la main. On parle trop de la facilité dans les MMO. A côté de ça, je ne connais pas grand monde qui se frottent à des jeux comme EVE...

    Perso, je suis d'avis d'attendre, parce que oui il y a des manques, des choses à régler. A côté de ça, il y a de très bons points qui laissent l'espoir. Et vu les MMO actuel, ce jeu n'a pas à rougir. [... ]
    5 personnes ont trouvé cette critique utile.
  • 21 janv. 2014
    /!\ Cette critique a été rédigée il y a plus de 4 ans.
    14 personnes sur 27 ont trouvé cette critique utile.
    Après cinq mois de jeu et une mise à jour la lassitude se fait déjà sentir. Même si il y a beaucoup de monde dans les zones du jeu au final personne ne joue ensemble car il n'y a aucun contenu faisable en groupe.
    Il n'y a que les aléas, des événements apparaissant aléatoirement sur la carte où les joueurs peuvent interagir ensemble pour avoir de l'expérience et des seaux de compagnie. Le problème, c'est que les monstres voir certains boss sont solotable par n'importe qui, donc aucune raison de grouper ensemble pour les faire.

    Les seuls vrais contenus de groupe comme dans la majorité des MMO sont les donjons instanciés, jusque là rien de neuf mais c'est à haut niveau que ça se complique. Square Enix a annoncé qu'il voulait que le jeu soit accès joueur occasionnel et ont mis en place un système de tokens à la WoW que l'on peut obtenir facilement en donjon à 4 joueurs et qu'on peut échanger contre de l'équipementf équivalent à celui qu'on obtient dans les raids les plus dur du jeu.

    Sauf qu'il n'y a pour le moment que très peu de contenu haut niveau sur FFXIV et Square Enix a du limiter le nombre de tokens à 450 par semaine, ils ont aussi limité l’instance raid 8 joueurs à une seule instance par semaine. Résultat pas mal de joueurs se retrouvent le mardi soir avec leurs 450 tokens et leur raid de la semaine fait et doivent attendre jusqu'au lundi suivant pour pouvoir jouer en se faisant chier tout le reste de la semaine.

    Autre problème c'est qu'à cause de cette limitation les guildes ne peuvent pas jouer ensemble et sont obligés de jouer par groupe de 8 sans pouvoir changer au cours de la semaine (voir même après) pour ne pas perdre la progression du groupe. Conclusion rien dans ce jeu n'incite les joueurs à jouer en guilde car il n'y a aucun contenu faisable à plus de 8 joueurs.
    Publié le 19 janv. 2014 à 13:51, modifié le 21 janv. 2014 à 18:12
    14 personnes ont trouvé cette critique utile.
  • 21 mars 2013
    /!\ Cette critique a été rédigée avant la sortie du jeu et il y a plus de 4 ans.
    28 personnes sur 60 ont trouvé cette critique utile.
    Par Avatar de Rayden
    Après un FFXIV V1 pas vraiment fini, le nouveau Final Fantasy XIV : A Realm Reborn (Un Royaume Réincarné) arrive. Sortie normalement prévue pour juin 2013.

    Que dire sur la bêta de Final Fantasy XIV A Realm Reborn ?
    En résumé, on a les quêtes qui sont plutôt bien réussies, les mandats plutôt compliqués en solo (conseillés de les faire à plusieurs). En gros, le jeu est basé sur pleins d'autres MMO où ils n'ont pris que le meilleur. Niveau ambiance, ça ressemble à LotRO pour ceux qui connaissent. Les combats sont dynamiques et graphiquement, c'est une tuerie. On n'a jamais vu un MMO aussi bien réalisé.

    En bref, FFXIV ARR s'annonce vraiment prometteur contrairement à la première version.


    PS : je n'en dis pas plus et ne publierais aucune image durant la bêta car le jeu n'est pas terminé.
    Publié le 30 oct. 2010 à 14:51, modifié le 21 mars 2013 à 02:23
    28 personnes ont trouvé cette critique utile.
  • 13 août 2015
    /!\ Cette critique a été rédigée il y a plus de 2 ans.
    2 personnes sur 4 ont trouvé cette critique utile.
    Par Avatar de Oesumi
    J'ai longtemps joué a d'autres MMO comme Aion, World of Warcraft, Guild Wars 1 & 2 et j'en passe beaucoup. Je suis resté cinq ou six ans sur Aion. Quand j'ai vu Final Fantasy 14, je l'ai directement acheté et je peux dire que je n'ai AUCUN regrets.

    Le jeu est vraiment beau, la musique est sublime, les quêtes simples mais pas déplaisantes, l'univers est sublime, les donjons super. Car les MMO dans lesquels les donjons consistent à foncer --> Bourriner --> foncé --> Bourriner, c'pas terrible... Au début, les donjons ne sont pas vraiment compliqués, mais le fait de devoir adapter une stratégie bien spécifique pour les boss est vraiment super sympa. Puis, il y a tellement de choses à faire, les mandats, les opérations de guildes, l'arme relique, Aléa, les métiers, le carnet d'objectifs, le bestiaire, les carnets et j'en passe... Et avec l'extensions, les vents ethéreens à trouver, le vol, etc.

    Franchement, je suis vraiment tombé amoureux de ce jeu, et je vais y rester pendant bien longtemps ! C'est un MMORPG qui vaut le coup d'oeil et qui pleut plaire ou ne pas plaire. Mais j'espère qu'il restera par abo pour éviter les "kikoos". c :
    2 personnes ont trouvé cette critique utile.
  • Afficher les critiques suivantes