Final Fantasy XIV et contenu HL : interview de la CL Elysium

L'avantage d'un MMORPG comme Final Fantasy XIV, c'est que chacun peut y trouver son compte et développer sa propre façon d'apprécier le jeu. Si certains sont des crafteurs ou collectionneurs de mascottes nés, d'autres sont plus orientés HL et ressentent davantage de plaisir en venant à bout du contenu endgame du jeu. C'est cette approche du jeu que nous souhaiterions mettre en lumière et vous faire découvrir aujourd'hui.

 

Avec l'arrivée de Heavensward et de son raid HL, Alexander, s'est produit un phénomène nouveau en jeu. Alors que les classements mondiaux étaient exclusivement dominés par des guildes japonaises, une CL occidentale a cette fois réussi le pari fou de se hisser à la première place. Elysium, de son nom, a donc battu les japonais à cette course contre la montre et est devenue la première CL mondiale à tomber les étages 3 et 4 de Alexander sadique.

Nous avons eu la chance de pouvoir les interviewer afin de revenir sur leur performance et de les faire partager avec nous leur expérience ainsi que leur vision quant au contenu HL de Final Fantasy XIV.

Final Fantasy XIV et contenu HL : interview de la CL Elysium

JeuxOnLine : Bonjour ! Pourriez-vous vous présenter et présenter votre CL à nos lecteurs ?

Elysium : Bonjour à tous ! Nous sommes la Team Updog de la CL "Elysium" sur le serveur Gilgamesh. Notre static (partie fixe) s'est formée après la mise à jour introduisant Les Méandres de Bahamut (Sadique), dans le but de créer une équipe hardcore composée d'individus sur la même longueur d'onde. Notre team a connu ses premiers succès lorsque nous avons été la première équipe NA/EU à tomber les quatre étages des Méandres de Bahamut (Sadique). Nous avons continué sur cette lancée en nous hissant à la seconde place du classement mondial pour l'Abîme de Bahamut, et plus récemment à la première place pour Alexander Gordias (Sadique).

JeuxOnLine : Vous êtes vous tous rencontrés sur Final Fantasy XIV, ou étiez-vous présents sur un autre jeu auparavant ? De quels horizons vidéoludiques proviennent vos membres en général ? 

Elysium : FFXIV est le premier jeu sur lequel nous jouons tous ensemble. Cependant, tous les membres de Updog ont un long passé MMO/gaming. Avant Elysium, notre static existait au sein de la compagnie libre "Collision" (l'une des deux CLs qui ont fusionné pour créer Elysium). Collision était à la base une guilde sur Ragnarok Online 2 avant de migrer sur FFXIV. Plusieurs de nos membres ont également joué à World of Warcraft pendant la période Vanilla - Cataclysm, alors nous avons une histoire commune. 

JeuxOnLine : Vous avez récemment été la première guilde mondiale à down A3 & A4 en mode sadique alors que nous étions habitués à des classements mondiaux dominés par des CL japonaises. Quel effet cela fait-il ? Quelles ont été les retombées pour vous ?

Elysium : Nous sommes absolument ravis ! Nous considérons la communauté japonaise comme l'un de nos meilleurs rivaux. Ils ont toujours fait preuve du dévouement et des compétences nécessaires pour être les meilleurs et c'est ce vers quoi nous aspirons. Après avoir raflé le rang de numéro un mondial sur A4 Sadique pour Elysium et l'Occident, les neufs kills suivants ont été réalisés par des équipes asiatiques (source). Ce classement démontre que la communauté de raid japonaise a encore une longueur d'avance sur celle des serveurs NA/EU. Nous voulons changer cela. Nous pensons que les raiders NA/EU sont tout aussi talentueux et capables d'égaler les équipes japonaises, mais manquent d'organisation et de communication pour y parvenir. Elysium s'est formée dans le but de se hisser à la première place des classements mondiaux, mais nous pensons que des changements plus drastiques sont nécessaires au sein de la communauté de raiders NA/EU si nous voulons arriver au niveau des poids lourds japonais. Ils sont vraiment très forts.

JeuxOnLine : Dans une interview, Naoki Yoshida avait déclaré que l'équipe de développement était parfois en contact avec certaines des meilleures guildes mondiales afin d'obtenir leurs retours. Avez-vous été contacté ou félicité par Square Enix suite à vos performances ?

Elysium : Malheureusement, nous ne pouvons pas parler de tout ce qui a  trait à la communication entre les développeurs et les raiders, car cela briserait nos accords. Cependant, YoshiP félicite bien les meilleures CLs dans ses Lettres du Producteur à la suite d'un kill important. Cela fait vraiment plaisir de recevoir du soutien de la part des créateurs du jeu.

JeuxOnLine : Pourriez-vous nous parler de vos sessions de progress ? Comment cela se passait-il ? A quel rythme raidiez-vous ? Fonctionniez-vous sur un système d'équipes fixes ou effectuiez-vous des rotations entre vos membres ?

Elysium : Dès l'annonce de la date de sortie d'Alexander Sadique, l'ensemble de nos membres a posé des congés. Pour beaucoup d'entre eux, cela signifiait faire des heures supplémentaires les mois précédant la sortie. Nous avons tous consacré 8 jours depuis le mardi de la sortie d'Alexander Sadique, uniquement pour la progression. Chaque journée de raid durait entre 12 et 16 heures, avec des pauses régulières à la fin du temps alloué par l'instance. Nous programmions l'heure de départ du raid suivant environ 6 à 9 heures après la fin du précédent. Nous voulions que les gens prennent du temps pour dormir et pour leur vie personnelle afin qu'ils soient concentrés pour la phase intensive de raid à venir.

Elysium est composée de plusieurs équipes de raid de rang mondial et nous disposions de plans de secours au cas où l'une de ces équipes était proche d'un kill et avait besoin d'un remplacement. Cependant, la majorité du temps, toutes nos équipes fonctionnaient avec leurs 8 joueurs respectifs et les remplacements étaient chose rare.

JeuxOnLine : J'imagine que se fixer de tels objectifs ne doit pas être toujours facile au niveau de la cadence et requiert une certaine discipline. Comment l'avez-vous vécu sur le plan humain ? Quels conseils donneriez-vous à des joueurs souhaitant sérieusement se lancer dans le HL ?

Elysium : Le premier et principal conseil que nous pouvons vous donner est d'apprécier raider avec votre équipe. Raider pendant des heures avec des personnes que vous n'aimez pas sera vecteur de frustration. Le respect et la compréhension mutuels entre les membres sont également très importants. C'est sa cohésion qui permet à une équipe de donner et recevoir des critiques lors de l'élaboration des stratégies.

Les joueurs qui souhaitent s'attaquer au contenu endgame devraient se concentrer sur la recherche d'équipiers ayant les mêmes buts qu'eux. Une équipe dont les membres sont tous sur la même longueur d'onde quant à la vision du jeu, a des chances de réussite nettement supérieures à une équipe dont les intérêts diffèrent.

Au final, ce jeu n'est... qu'un jeu. La vie réelle doit toujours rester prioritaire. Toutes les affaires urgentes et personnelles doivent être réglées avant de s'essayer à la progression HL hardcore. C'est un message que nous prêchons à l'ensemble de nos équipes de raid et nous espérons que toutes les autres équipes prônent également cette philosophie.

Premier down mondial de Alexander 4 Sadique par la CL Elysium
Premier down mondial de Alexander 4 Sadique par la CL Elysium

JeuxOnLine : Quelle a été la composition de votre équipe (niveau jobs) lors de vos sessions de progress ? Avez-vous inclus de nouveaux jobs ? Pourquoi ces choix ?

Elysium : Pour le premier étage, nous avons opté pour une composition de type WAR/DRK/MNK/DRG/BRD/BLM/SCH/WHM car nous pensions que c'est ce qui nous donnerait le plus de chances de le clear facilement. La composition de cette équipe offre un bon équilibre entre l'attaque et la défense. Lors des raids précédents (comme l'Abîme de Bahamut), les équipes axées sur la défense étaient privilégiées en phase de progression face à d'autres alternatives plus "offensives". Comme les raids d'Heavensward étaient une nouveauté, nous ne savions pas trop à quoi nous attendre. Nous sommes donc restés sur cet état d'esprit défensif directement hérité de A Real Reborn. Nous avons pris le parti de choisir la classe DRK en raison de son fort potentiel de réduction des dégâts magiques. Pour le deuxième étage, nous pensions qu'un PLD surpasserait un DRK stuffé avec des équipement bas niveau, alors notre DRK a switché en PLD.

Cependant, lors de notre progression sur A3 Sadique, nous nous sommes rendus compte que la composition de type défensif de notre équipe ne suffirait pas à atteindre les dégâts nécessaires pour passer l'enrage dès la première semaine. Pour cette raison, nous avons changé pour une composition de type WAR/DRK/DRG/NIN/BRD/BLM/SCH/WHM permettant un puissant DPS global. Ce changement a accru le DPS total du raid tout en conservant les débuffs essentiels. A3 Sadique nous a prouvé que l'attaque était plus importante que la défense en phase de progression pour cet étage. Nous avons donc dû modifier notre philosophie en circonstance pour prendre ce fait en compte. Il est essentiel pour les équipe en phase de progress de se laisser autant d'options que possible. Sans la flexibilité offerte par de multiples compositions d'équipe, nous aurions eu bien plus de difficultés à venir à bout de A3S et A4S.

JeuxOnLine : Maintenant que vous avez down tout Alexander, pourriez-vous partager avec nous votre expérience et votre analyse sur les 4 étages de Alexander Sadique ? Comment trouvez-vous ce raid par rapport à la saga Bahamut ? Quels éléments avez-vous trouvés "faciles" et lesquels ont constitué des défis pour vous ?

Elysium : Alexander : Gordias (Sadique) a bien fait les choses sur plusieurs points. A1S et A2S sont des confrontations d'ouverture formidables pour les équipes de raid souhaitant s'y essayer et les surmonter. Gordias a introduit de nouvelles mécaniques (telles que le contrôle d'un véhicule), ce qui a apporté aux combats une certaine saveur qui manquait aux précédents raids. Nous pensons que A3S, en particulier, est le meilleur combat de ce raid : il est difficile sans être excessivement frustrant. Ses multiples phases et DPS checks offrent un niveau concret de progression que les équipes de raid peuvent suivre au fur et à mesure qu'elles se familiarisent avec les nombreuses mécaniques. Techniquement, nous pensons que le combat était faisable pendant la première semaine. Nous avons eu un wipe à 0,5% le lundi avant le premier reset (source). Cependant, en raison du fossé séparant A2S et A3S en termes de difficulté, beaucoup d'équipes s'y sont retrouvées coincées pendant un long moment. C'est pourquoi nous pensons qu'A3S était légèrement trop exigeant et qu'A4S était un retour en arrière en comparaison. Le combat a été très rapidement résolu en termes de mécaniques mais intuable sur le plan mathématique avec le stuff disponible à l'époque. La tristement célèbre mécanique "Judgement : Nisi" a donné bien du fil à retordre aux raiders. De nombreuses équipes s'y sont tellement arrachées les cheveux, qu'elles ont fini par l'ignorer totalement et ne pas l'inclure dans leur stratégie. Nous trouvons cela dommage qu'une mécanique définissant entièrement un combat puisse être évitée.

Le raid Bahamut était assurément bien plus facile qu'Alexander : il offrait bien plus de marge quant au timing des enrages et des mécaniques et à la gestion des cooldowns. Ceci étant dit, nous considérons Alexander et Alexander Sadique comme des succès et pensons que l'équipe en charge des combats de FFXIV va examiner les résultats et retours de ce raid afin d'offrir une meilleure expérience aux joueurs pour le prochain.

JeuxOnLine : En tant que joueurs HL, qu'attendez-vous pour les prochains étages d'Alexander et raids de Final Fantasy XIV ?

Elysium : Nous sommes curieux de savoir dans quelle partie du corps d'Alexander nous allons nous rendre par la suite : les jambes, le coeur, l'aine ? L'équipe en charge des combats qui a élaboré les confrontations du raid Alexander, a démontré sa volonté d'apporter du challenge aux joueurs. C'est notre devoir d'être préparés face à ce qu'ils nous auront concocté. Nous souhaiterions voir plus de combats comme A3S (très millimétrés en termes de cadence, lourds en mécaniques) et nous les pensons capables de nous apporter cela. Nous croisons également les doigts pour voir implémenté un jour l'Arche du Néant (Sadique). Il est très peu probable que cela arrive, mais ce serait très intéressant d'avoir une version plus difficile d'un raid à 24 joueurs.

 

Nous tenons à remercier chaleureusement l'ensemble des membres de la Compagnie Libre Elysium pour leur gentillesse et d'avoir pris le temps de répondre à nos questions. Nous leur souhaitons également bonne chance pour la suite ! Pour les intéressés, vous pouvez retrouver l'ensemble des vidéos de leurs downs sur leur chaîne Youtube.

Réactions (19)


  • En chargement...

Que pensez-vous de Final Fantasy XIV Online ?

384 aiment, 79 pas.
Note moyenne : (488 évaluations | 67 critiques)
8,4 / 10 - Très bien
Evaluation détaillée de Final Fantasy XIV Online
(354 évaluations détaillées)

Evaluer ce jeu

750 joliens y jouent, 1225 y ont joué.