Panorama JoL - Pourquoi je joue à Final Fantasy XIV ?

Sorti depuis maintenant deux mois, la version 2.0 de Final Fantasy XIV a réussi le pari de faire revenir un nombre important de joueurs en Eorzéa.

Dans le cadre du projet « Panorama JeuxOnLine », nous avons souhaité réaliser une série de tours d'horizon des différents MMO et jeux en ligne abordés dans nos colonnes. Le MMO est un univers à part et passionnant, invitant le joueur à s'installer pour un amusement durable et bien différent d'une expérience solo. A travers les différentes sections JOL, ce sont des joueurs qui s'investissent pour partager leur passion. C'est notre point de départ, qui tient en une question simple : Pourquoi joues-tu à Final Fantasy XIV ? Glaystal nous répond.

- La rédaction de JeuxOnLine

Panorama JoL - Pourquoi je joue à Final Fantasy XIV ?

Avant de répondre à la question de départ, je vais débuter cette chronique en me présentant pour les personnes qui ne me connaissent pas.

Mon parcours sur les MMO a débuté il y a plus ou moins dix ans. J'ai fait mes premières armes sur la Quatrième Prophétie (T4C) peu de temps avant la fermeture des serveurs par GOA. Il n'y a que deux MMO qui m'ont retenu pendant plusieurs années, c'était WoW et Lineage II. J'ai eu l'occasion de tester un sacré panel de MMO (Rift, Knight Online, Rysk Your Life, SWTOR, GW2, FFXIV V1.0,...) dans un parcours plus ou moins chaotique. Actuellement, je me suis donc posé sur cette version 2 de Final Fantasy XIV.

Ce que je recherche dans un MMO, c'est avant tout l'aspect social et l'univers. Ces deux points sont, pour moi, cruciaux pour apprécier un jeu. On rentre dans un univers cohérent où une histoire nous est contée et où notre personnage évolue mais ne le fait pas seul. Le "je" devient le "nous" et les aventures n'en sont que plus palpitantes. Il n'y a alors plus qu'à saupoudré le tout de PvE et de PvP

Maintenant que les présentations sont faites, je vais tenter de répondre à la question de départ.

Final Fantasy...Un titre qui apporte une flopée de souvenirs ! Final Fantasy 7 a été, comme beaucoup de personnes de ma génération, le premier jeu de la série que j'ai eu en main. A partir de ce moment là, j'étais foutu. Le Fanboyisme m'avait atteint et je me suis mis en quête d'acheter les prochains titres et de refaire les anciens.

De ce fait, en entendant parler de Final Fantasy XIV, je n'ai pas vraiment eu le choix que de lâcher un bon vieux "Shut Up & Take My Money"...Et là ce fût le drame. La première mouture s'est faite hachée menu par les critiques, par les joueurs et par la galaxie tout entière.... Bref une amère déception. Toutefois, l'espoir d'avoir, un jour, un jeu plus correct est arrivé en même temps que le nouveau producteur : Naoki Yoshida.

ffxiv_01102013_211444.jpg

Je pense que depuis longtemps, je n'avais pas vu un producteur avec si peu d'expérience être aussi efficace. Enfin un producteur qui prend le temps de discuter avec sa communauté, de faire des vidéos lives en parlant du futur du jeu...Toutefois, malgré ces bonnes choses, je suis resté méfiant, attendant de réellement voir ce que serait la 2.0 .

Les phases bêta sont alors arrivées et j'ai pris une bonne claque dans la tronche. En a peine deux ans, Naoki Yoshida a réussi à effacer la plupart des défauts de la première version. J'ai donc décider de continuer afin de voir ce qu'il en était vraiment.

Et aujourd'hui, deux mois après la sortie, j'écris ce billet pour vous dire pourquoi j'y suis encore.

Final Fantasy XIV est à l'opposé de certains jeux sur lesquels j'ai posé mes pattes. Tout d'abord, le jeu s'adresse, pour une bonne moitié de la progression, à une population découvrant les MMO. Vous apprendrez donc, via vos quêtes, à tanker ou à soigner, on vous détaillera comme faire une emote... Bref un bon moyen d'apprendre les bases pour les néophytes (ou de s'ennuyer pour les plus aguerris). Je pense qu'à ce moment là, nous avons deux options :

  • Soit, on décide que le jeu est complètement pourri et on le quitte
  • Soit, on mord sur sa chique et on tient le coup pour voir si ça s'améliore

Dans mon cas, j'ai choisi la deuxième option. J'ai donc pu voir mon personnage grandir au fil des niveaux. C'est un point que j'ai particulièrement apprécié dans le jeu, l'évolution du personnage.

ffxiv_16112013_114729.jpg

Au départ, on se trouve affublé de guenilles avec des couleurs flashy et au fur et à mesure notre équipement commence à ressembler à quelque chose. Quand on regarde un tank bas niveau et un niveau 45-50, on peut clairement voir l'évolution de l'équipement et des armes.

Durant cette phase de progression, on ne peut passer à côté des donjons. Au programme, 16 donjons vous seront proposés durant la progression. Là aussi, la difficulté est accrue au fur et à mesure de votre évolution et on peut clairement la sentir (surtout pour les classes tank et soigneur). Après comme tout contenu PvE, cette difficulté est relative. Certains trouveront la chose ardue et d'autres non.

A côté des donjons, on retrouve l'épopée, un fil rouge qui sert d'histoire à votre personnage. En apportant votre aide aux habitants de votre ville de départ, vous finissez par accomplir quelques exploits en déjouant des plans machiavéliques. Vous êtes reconnu par un groupe d'aventuriers, la Septième Aube, qui aimerait vous recruter. Avec eux, vous en apprendrait plus sur les primordiaux, l'Empire de Garlemald et les Asciens. Une épopée plutôt bien écrite avec un style parfois un poil trop kawai mais avec des purs moments de bonheur (je pense notamment aux derniers chapitres).

ffxiv_16112013_114805.jpg

Arrivé au niveau 50, vous redécouvrirez les primordiaux dans une forme plus agressive et il sera aussi temps pour vous de faire vos premiers pas dans le Labyrinthe de Bahamut.

Ces différents éléments forment, ensemble, le contenu du jeu à l'heure actuelle. Nombreux sont les utilisateurs, et moi le premier, à attendre la mise à jour 2.1. C'est selon moi cette mise à jour qui va déterminer l'avenir de la communauté sur Final Fantasy XIV.

Elle va introduire le housing de compagnie libre, un nouveau donjon, les débuts du PvP, la Tour de Cristal et pas mal d'ajustements au niveau des classes. S'ils ne se ratent pas trop, ce pourrait bien être la mise à jour qui fera que les joueurs donnent leur confiance à Yoshida. Dans le cas contraire, donc en cas d'échec, le prochain MMO risque fortement de vider une bonne partie des serveurs. Et à ce niveau là, pas mal de titres commencent à montrer leur bout de nez (Elder Scrolls Online, WildStar, EverQuest Next,..).

Donc pour ma part, je joue actuellement à Final Fantasy XIV car j'ai une certaine confiance (et un bon côté fanboy de la licence) envers Naoki Yoshida. A côté de cela, le jeu rempli mes demandes au niveau PvE et social donc j'éprouve pas mal de plaisirs à jouer avec ma compagnie libre. J'espère sincèrement que le prochain patch aura été bien réfléchi et bien préparé.

Pour ceux désirant papoter (ou m'envoyer des gils !), n'hésitez pas à contacter Glaystal Valombre sur Moogle !


Réactions (32)


  • En chargement...

Que pensez-vous de Final Fantasy XIV Online ?

378 aiment, 79 pas.
Note moyenne : (480 évaluations | 67 critiques)
8,3 / 10 - Très bien
Evaluation détaillée de Final Fantasy XIV Online
(353 évaluations détaillées)

Evaluer ce jeu

739 joliens y jouent, 1214 y ont joué.