Test du jeu par le magazine GameWatch

Le magazine GameWatch a pu s'essayer en avant-première à la version bêta du jeu dans les locaux de Square-Enix.

L'opening sur le bateau de la version bêta a bénéficié de changements. L'éclairage et les ombres ont été retravaillés, beaucoup de petits détails ont subi des améliorations. Le combat sur le bateau comprend maintenant une fenêtre tutoriel.

Les graphismes semblent beaucoup plus réalistes maintenant qu'une simulation de profondeur de champ a été appliquée, mais comme cela demande beaucoup de travail pour le processeur, cette option est donc désactivable dans le menu de configuration pour les PCs les moins robustes. Le menu de configuration a également des options pour le sens de l'angle de la caméra et des mouvements, pour le filtre du chat, et plein d'autres choses.

Le menu principal, normalement invisible, est maintenant sur le côté droit de l'écran comme une barre verticale. Tout dans l'interface utilisateur est toujours déplaçable avec la souris, afin que les joueurs puissent encore personnaliser l'écran à leur manière.

Les aventuriers entrent en contact avec de nombreux éléments pouvant interagir avec eux et quand on s'approche de ces éléments, un point d'exclamation apparaît en haut de l'écran indiquant qu'une interaction est possible. Le joueur peut interagir alors en utilisant des commandes dans le menu principal.
Les Aetherites ont une nouvelle fonction aussi. Les aventuriers peuvent maintenant recevoir des amulettes de ces derniers, qui peuvent être utilisées pour augmenter le bonus d'expérience lors d'un mandat.

Maintenant avec la bêta, les aventuriers peuvent embaucher un servant à la taverne du dauphin noyé (point de départ des aventuriers). Les servants sont des PNJ qui gèrent des articles du joueur et les vendent même lorsque le joueur est hors connexion. Le premier servant peut être loué gratuitement, et chaque servant supplémentaire doit être payé en plus dans l'abonnement du joueur (1€ pour rappel). Lorsque le joueur ouvre un commerce, le dispositif de servant agira comme un bazar là où le joueur est déconnecté. Apparemment, ils cherchent encore d'autres utilisations pour ce NPC.

Il y a un NPC femelle, appelé Ursule, dans les tavernes qui prennent les commandes des aventuriers pour leur servants. Les joueurs peuvent sélectionner une race, ou laisser choisir au hasard pour eux. Ursule présentera les servants un à un et le joueur choisi celui qui lui plait. Les équipements du servant sont pour la plupart similaires les uns aux autres, mais les détails qui leur permettent de se démarquer sont : des chapeaux, caches-oeil, bandanas, coiffures et d'autres petites choses. Les joueurs peuvent demander à Ursule d'introduire un nouveau servant autant de fois que le joueur le veut pendant le processus de sélection. Nous n'avons pas eu la chance d'essayer les fonctions de servant, mais çà devrait le faire pour un bazar.

Lorsque le joueur a choisi son servant, le nom de ce dernier, le contrat est terminé. Les aventuriers peuvent faire appel à eux à l'aide d'une clochette dans les différentes parties des villes.

Pour le reste, nous en avons vu suffisamment durant l'E3 pour ne pas revenir dessus.

Source : http://game.watch.impress.co.jp/docs/news/20100701_377903.html

Réactions (119)


Que pensez-vous de Final Fantasy XIV Online ?

374 aiment, 79 pas.
Note moyenne : (476 évaluations | 67 critiques)
8,2 / 10 - Très bien
Evaluation détaillée de Final Fantasy XIV Online
(351 évaluations détaillées)

Evaluer ce jeu

738 joliens y jouent, 1210 y ont joué.